Lettre du Grand Jardin, Automne 2020

Dans cette lettre :

  • des nouvelles du Grand Jardin.
  • La lettre de Novembre
  • la courge à l’honneur.

· Des nouvelles du Grand Jardin :
Le projet devient réalité
Nicolas vous avait expliqué dans la lettre « Spécial Tempête » l’intérêt et la nécessité de construire une serre-chapelle au Grand Jardin, ce projet est voie de réalisation.
La serre-chapelle (modèle) Pour se faire une idée…


L’aménagement du terrain pour accueillir la future serre-chapelle : les préparatifs, pour l’installation de la future serre-chapelle, ont commencé fin octobre ….


D’autres aménagements (installation de nouveaux brise-vents, couverture de la réserve d’eau) sont prévus en complément pour mieux résister aux tempêtes et aux canicules. Une campagne de financement participatif vous sera présentée très prochainement.

Les chantiers participatifs de l’été :

Durant l’été plusieurs chantiers participatifs ont permis de terminer en partie l’aménagement du bâtiment de conservation, isolation terre-paille des chambres de conservation,

   
La salle de conservation des courges

                     La Lettre de Novembre

Nous voici début novembre, c’est le moment pour moi de faire un petit bilan de l’année écoulée.

L’année à démarré en trombe si l’on peut dire avec la tempête du 16 février qui a détruit et endommagé les serres (environ 40% de la surface) cela nous a amené a nous réorganiser très vite pour faire face à l’urgence et assurer la continuité des paniers. C’est grâce au soutient de certains amapiens qui ont été très présent que nous avons réussi à :

  • Démonter les serres détruites
  • Réparer les serres endommagées
  • Assurer les semis en pépinière et les mises en culture pendant cette période perturbée
  • Poursuivre l’aménagement du bâtiment de stockage

Vous avez été nombreux à venir nous aider cette année, je vous suis très reconnaissant de votre engagement, et de votre investissement personnel sur la ferme qui vous nourri ! c’est très réconfortant dans une période comme celle là de voir cette solidarité ce mettre en œuvre.

Malgré toute notre bonne volonté et notre travail, la tempête à quand même eu des conséquences sur la production. Nous avons connu un creux de production sans précédent qui m’a contraint à suspendre les livraisons pour 2 semaines, vous avez été nombreux à cette période à nous adresser des messages de soutient et je vous en remercie. Je me suis engager à compenser ce manque dans les paniers d’ici la fin de l’année, à ce jour la moyenne des prix de paniers est presque rétablie.

Les événements du début d’année nous ont amené à prendre des décisions importantes pour l’avenir de la ferme. 4 tempêtes en douze ans s’en est trop !

Nous avons donc décidé d’investir dans des serres « en dur » 2500 m2 de serres multichapelle vont être construite en fin d’année sur le jardin. Le terrassement a été fait cet été. Nous avons agrandi la réserve d’eau en prévision de l’augmentation de la surface de récupération. Cela représente un investissement important (160.000€), mais je fais le pari que nous pourrons financer cet outil en augmentant notre chiffre d’affaire. Je pense surtout étant donné le contexte actuel qu’il est important que notre territoire soit pourvu d’un outil de production de légumes performant pour nourrir une population proche est engagée dans une démarche responsable pour notre environnement et les générations futurs.

Point sur le financement participatif.

Cette année j’ai clôturé le prêt solidaire mis en place en ….. Après avoir informé tout les souscripteurs de la situation, j’ai procédé au remboursement. Vous avez été environ 50 % à ne pas encaisser les chèques, ce qui montre une fois de plus votre attachement au développement de la ferme. Je remercie chaleureusement toute les personnes qui ont fait don de ce remboursement.

En ce qui concerne les investissements de cette année, nous avons mis en place un appel à don via une plate forme de financement participatif afin de nous aider à mettre en place un projet complet.

Ce financement porte sur la couverture du bassin, la mise en place de brise vent, de haies supplémentaires, de plantations de kiwis. Ces installations viendront compléter les brise vents actuellement installé sur le jardin et permettrons à terme de produire des fruits pour diversifier nos productions.

        Le légume du mois : les courges


Nicolas et son équipe vous proposent dès l’automne et durant l’hiver une grande variété de
courges dans vos paniers.
La grande famille des courges met du soleil dans nos assiettes, quelle que soit la saison. La diversité de leurs formes et leurs couleurs, mais aussi de leurs saveurs permet la réalisation de recettes succulentes, aussi bien salées que sucrées.
Un régal pour les yeux !
Les courges renferment une bonne quantité de lutéine et de zéaxanthine, deux antioxydants, qui jouent un rôle protecteur à l’égard de la rétine, l’organe sensible de la vision.

Les courges sont aussi :
· sources de pro-vitamine A ou bêta-carotène (métabolisme du fer, santé de la peau et des
muqueuses, système immunitaire et croissance), qui est aussi indispensable à la vision
nocturne.
La courge se prépare…
Ne la pelez pas, surtout pour les courges d’été (la courgette et le pâtisson). La peau est tendre après cuisson sauf la courge spaghetti dont la peau ne se mange pas. Coupez-la en deux et retirer les graines*. Les courges d’été se consomment crues ou cuites. On peut par exemple les servir en salade, les griller au four, les sauter dans la poêle et même les gratiner. Les courges d’hiver se
mangent uniquement cuites.
Les repères de cuisson :
· 15 minutes : autocuiseur
· 40 minutes : au four
· 20 minutes : à l’eau bouillante
La courge se marie avec…
· Crue. Râpées comme des carottes, ou tranchées en fines lamelles, les courges peuvent
composer des entrées étonnantes et originales. Elles s’accordent bien avec des herbes
fraîches, du citron et des fruits, du fromage frais.
· Cuite. Les courges sont succulentes en potage, notamment avec des carottes et du
gingembre. Elles font merveille dans les soupes, les risottos, les plats mijotés et les currys.
Elles sont aussi délicieuses en gratin et en purée – à personnaliser avec du sirop d’érable, du romarin, des noix, de l’ail…
· Les courges spaghetti s’associent merveilleusement avec une sauce tomate : effet bluffant garanti !
· Certaines courges légèrement sucrées (potiron, potimarron, butternut) peuvent servir à
confectionner de délicieux desserts (tartes, gâteaux, muffins,…).
* Astuce anti-gaspi ! Ne jetez pas les graines. Après les avoir blanchies, grillez-les.
Assaisonnez et servez à l’apéro ou dans une salade.

             

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.